Accueil du Centre de recherche | Coordonnées | Plan intérieur du CHU | Espace membre | English
À propos du Centre Axes de recherche Chercheurs Recherche clinique Services Étudiants Chaires et réseaux Communications Carrières
 
Vous êtes ici: › Centre de recherche  › Nos chercheurs › PAGANI , Linda
Chercheurs
Nos chercheurs
Nos postdoctorants
 
 › Nos chercheurs
 
 
PAGANI , Linda  PhD
 
 
     
 
Axe de recherche
 
   
 
 
 
Thème de recherche
 
   
 
 
 
Adresse
 
 
École de psychoéducation
 
 
 C.P. 6128 - Succ. Centre-ville
 
 
Montréal  (QC), Canada
 
 
H3C 3J7
 
     
 
Téléphone
 
 
514 343-6111 #2524
 
 
 
 
Télécopieur
 
 
514 343-6951
 
     
 
Site web personnel
 
   
     
     

linda.s.pagani@umontreal.ca
 
 
Sommaire de carrière, sujets et intérêts de recherche
 

Linda Pagani, PhD, était infirmière licenciée pendant dix ans avant de devenir psychologue. Après avoir obtenu son diplôme de l’Université Concordia (BA en psychologie, 1986-1989) et de l’Université McGill (MA, PhD en psychologie scolaire, 1989-1993), elle a poursuivi des études postdoctorales en développement de l’enfant à l’Université de Montréal. Elle est devenue par la suite membre de cette institution en avril 1994. Depuis 2005, Dre Pagani est professeure titulaire à l’École de psychoéducation et chercheur au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine de l’Université de Montréal. De 1996 à 2005, elle était titulaire d’une bourse de carrière pour jeune chercheur du Conseil québécois de la recherche sociale. Dans le passé, elle a examiné les conséquences de la pauvreté sur la réussite et l’adaptation chez l’enfant. En 1997, elle a lancé une vaste étude longitudinale-expérimentale qui évalue les effets à long terme du programme Head Start sur les enfants provenant des milieux défavorisés de Montréal. Ce programme de recherche a été subventionné par le FQRSC, le FRSQ et CRSH.

Elle a publié, en collaboration avec des collègues du Centre de recherche, une première étude ayant trait aux effets de la transition familiale (divorce et remariage) sur le comportement des enfants. Elle a ensuite exploré l’impact de la transition familiale sur la délinquance. Ces travaux l’ont menée à une autre préoccupation, celle de la pauvreté familiale, thème sur lequel portent ses travaux subséquents. Ceux-ci, qui se valurent plusieurs citations dans des manuels et des revues comme American Psychologist, ont pu confirmer que la pauvreté présage en effet les difficultés scolaires mais que, en regard des troubles du comportement souvent observés antérieurement chez les populations moins nanties, l’impact revient davantage aux phénomènes de transition familiale qu’à la pauvreté elle-même. Ces résultats ont stimulé chez elle un intérêt particulier envers la lutte contre la pauvreté par le biais des interventions scolaires. En 2001, utilisant l’approche de trajectoire développementale, elle a mené une recherche novatrice sur l’impact du redoublement scolaire, recherche qui a attiré l’attention internationale et qui a été publiée dans Development and Psychopathology. Cette même année, elle a coédité Clinical Assessment of Dangerousness: Empirical Contributions chez Cambridge University Press en compagnie du docteur Georges-F. Pinard. Cet ouvrage qui favorise la fiabilité des décisions cliniques relatives à la dangerosité, a connu un succès international, gagnant le Prix de la réalisation de l’année 2001 (Association des médecins psychiatres du Québec). Il a également fait l'objet d’excellents commentaires de la part de différentes revues professionnelles, incluant le Journal of the American Medical Association (JAMA) qui fut particulièrement élogieux.

À titre de membre-chercheur entre 2003 et 2008, elle a réalisé de grands projets pour le compte du Center for Analyses of Pathways from Childhood to Adulthood (CAPCA), un centre de recherche basé à l’University of Michigan et subventionné par la National Science Foundation (É.-U.). Elle est également membre-chercheur du Groupe de recherche sur les environnements scolaires, établi à l’Université de Montréal. Tous ses efforts ont pour but de mieux informer les politiques sociales et de santé auprès des enfants.

 
Distinctions et réalisations
 
  • 2001 - Chercheur-boursière junior (renouvellement), Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS)

  • 1997 - Bourse de jeune chercheur (renouvellement), Axe santé mentale infantile et juvénile du Réseau santé mentale, Fonds de la recherche en santé du Québec

  • 1996 - Bourse de jeune chercheur, Axe santé mentale infantile et juvénile du Réseau santé mentale, Fonds de la recherche en santé du Québec

  • 1996 - Chercheure-boursière junior, Conseil québécois de la recherche sociale


Publications significatives sélectionnées par le chercheur
 
Pagani L, Fitzpatrick C, Barnett T,
Early childhood television viewing and kindergarten entry readiness
Pediatr Res 2013  350-355.
 
   
Pagani L, Fitzpatrick C,
Prospective associations between early long-term household tobacco smoke exposure and antisocial behavior in later childhood
J Epidemiol Community Health 2013  552-557.
 
   
Pagani L,
Environmental tobacco smoke exposure and brain development: The case of attention deficit/hyperactivity disorder
Neurosci Biobehav Rev 2013  (sous presse).
 
   
Pagani L, Fitzpatrick C, Parent S,
Relating kindergarten attention to subsequent developmental pathways of classroom engagement in elementary school
J Abnorm Child Psychol 2012  715-725.
 
   
Pagani L, Fitzpatrick C, Barnett T, Dubow E,
Prospective associations between early childhood television exposure and academic, psychosocial, and physical well-being by middle childhood
Arch Pediat Adol Med 2010  425-431.
 
   
Ensemble des publications transmises au FRSQ
 
 
 
 
























 
Avis légaux. (C) 2007-2009 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Tous droits réservés.