Recherche avancée
 
   
Vous êtes ici: > Professionnels
> RECHERCHE site pro

> Bases de données
> Revues en ligne
> TextBooks
> Catalogue des Éditions
> Catalogue du CRME
> Guide Info-Parents

> À propos du site de pros
> Liens Ancien site Pro

> Consortium du RUIS


> Quel est le risque de malformations congénitales et d’avortements spontanés chez les femmes enceintes?




On définit une malformation majeure comme une anomalie qui interfère sérieusement avec la viabilité, la qualité de vie ou le bien-être physique ou cosmétique de l’individu (par exemple, les cardiopathies congénitales comme la transposition des gros vaisseaux, les anomalies du tube neural, les fentes labiales ou palatines). Le taux de malformations majeures découvertes à la naissance est de 2 à 3 %. Si on inclut les anomalies majeures détectées plus tardivement, le taux de malformations majeures atteint environ 6 à 7 %. Le taux d’anomalies mineures est de 10 à 15 %. Il s’agit d’anomalies qui présentent peu de conséquences médicales ou cosmétiques.

La prévalence des avortements spontanés (avant 20 semaines) est d’environ 15 à 20 % une fois la grossesse diagnostiquée.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter :
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cac-acc02/index_f.html
Rapport sur la santé périnatale au Canada - EDITION 2008

[Retour aux questions fréquemment posées aux professionnels de la santé]
En lien avec le CHU:
Éditions du CHU Sainte-Justine | Fondation CHU Sainte-Justine | SAAC (Service des activités d'apprentissage continu)
 
Avis légaux | © 2006-2014 CHU Sainte-Justine. Tous droits réservés.